Version imprimable de cet article Version imprimable

Un média citoyen

Les 300 000 visiteurs de damgan.info

damgan.info, le site internet de l’association Damgan Autrement a dépassé hier 300 000 visiteurs, avec une moyenne de 150 visiteurs par jour. Il compte aujourd’hui 525 articles dont les plus populaires sont les comptes rendus non officiels des séances du conseil municipal. Rappelons qu’il avait été crée par Pascal Lamy en 2008, suite aux élections municipales et à la naissance de l’association.

Pourquoi un tel succès ? Parce que les Damganais s’intéressent de plus en plus à la vie de leur commune et veulent comprendre les rouages de la gestion communale.

Et il est vrai que de 2008 à 2014, notre site était quasiment le seul site complet sur la gestion municipale. Grace à lui les Damganais savaient ce qui se débattait au conseil municipal, les positions respectives des élus qu’ils soient de la majorité ou de l’opposition, ont eu accès à des dossiers que l’ancienne municipalité ne voulait pas communiquer (PPRSM, Villa Ste Anne, etc). Combien de fois a-t-on entendu des Damganais nous encourager « avec votre site on est informé de ce qui se passe. Vous êtes le Médiapart local »

Et maintenant ? Faut-il continuer ? Nous pensons que oui car la fréquentation du site ne s’est pas relâchée depuis l’élection de la nouvelle équipe municipale.

Notre site est également un moyen reconnu par de nombreuses associations locales pour faire mieux connaître leurs initiatives. Il permet aussi à chacun de donner son opinion sur un article, de poser une question.

Notre site restera indépendant de la mairie. IL est rédigé et réalisé par des adhérents bénévoles. Il donne le point de vue autonome de l’association. Et parce que nous voulons le succès des élus de la majorité, nous continuerons à commenter les décisions municipales, à élaborer des propositions constructives et à les publier. Pour cela, nous allons comme l’a décidé l’assemblée générale entamer le chantier d’une rénovation du site pour qu’il soit encore plus attractif, encore plus réactif, qu’il permette l’expression de chacun et de vrais échanges.

Notre motivation est toujours la même depuis 2008 : informer, donner aux Damganais les moyens de se faire une opinion, même sur les sujets les plus complexes, leur fournir un espace d’expression. En bref nous voulons que damgan.info continue d’être un média citoyen.

Le 14 août 2014.

 


A LA UNE
Version imprimable de cet article Version imprimable
mardi 12 août 2014

Compte rendu non officiel du Conseil municipal du 31 juillet 2014 :

Salle comble : de nombreuses personnes ont dû suivre les débats en restant debout dans le hall. M. le maire en préambule, indique qu’il est procédé à un test d’enregistrement de la séance avec deux appareils différents.

Avis d’enquête publique pour autorisation de culture marine (bouchots) :

M. le maire rappelle qu’un projet d’exploitation de moules de bouchots est soumis à enquête publique. Il porte sur l’installation au plateau des Mâts, devant la grande plage de Damgan, de 13 500 pieux sur une surface de 14 hectares. Cette demande émane d’un groupement d’intérêt économique de 6 conchyliculteurs de Penestin et du Tour du Parc.

M. le maire remercie le personnel communal pour sa disponibilité durant l’enquête publique en mairie.

Il regrette que les services de l’Etat n’aient pas mis en mairie les documents complets de l’enquête obligeant le public à se rendre à Vannes pour les consulter. Dans ces documents figuraient trois études scientifiques : une étude de l’Université Bretagne Sud de Mme Goubert, professeur des universités à Vannes, une étude de Techmar International de juin 2010, et une étude de DHI de mars 2013.

L’enquête publique a eu lieu du 16 au 29 juillet. Elle a recueilli 356 avis ainsi que 400 courriers, soit un total de 756 participants, s’exprimant pratiquement tous contre le projet.

Les 3 études scientifiques concluent que le projet ne provoquera pas d’envasement notable ni de nuisances pour les autres activités littorales. Néanmoins, l’envasement de l’embouchure de la Vilaine provoque le déplacement de l’activité mytilicole vers Damgan.

M. le maire rappelle ses craintes d’une extension progressive de la zone mytilicole qui pourrait porter préjudice. Il conclut qu’il n’est pas envisageable d’approuver une implantation de l’activité mytilicole au plateau des Mâts.

Au cours de la discussion il est précisé que le conseil municipal s’était déjà prononcé contre ce projet le 14 septembre 2012 et qu’une copie complète des courriers et avis est conservée en mairie. A une question sur la navigation, il est répondu qu’une nouvelle commission nautique est prévue en septembre ou octobre et qu’il conviendra de veiller à ce que tous les invités y participent. A une question sur l’exploitation des moules sur filières (comme au large de Dumet), Muriel Cléry répond notamment que ce savoir faire n’est pas breton mais charentais, qu’il s’agit d’une autre espèce de moules cultivée en eau profonde, que le circuit de commercialisation est différent.

Vote : une voix pour, 4 abstentions, 14 contre.

Commentaire : notre association a participé à l’enquête publique. Voir en annexe en bas de page le texte que nous avons déposé.

Nous avons regretté que l’accès aux documents de l’enquête n’ait pu se faire aisément en mairie ou par internet, ce qui aurait permis aux citoyens d’avoir des arguments étayés pour se faire une opinion sur le dossier. Il est dommage également que les élus de l’opposition se soient livrés dans un tract à une surenchère catastrophiste en annonçant « la faillite sur Damgan » si ce projet voyait le jour. Il ne suffit pas de répéter des assertions vagues, négatives et d’inspirer la peur pour avoir raison. Nous préférons quant à nous faire appel à l’intelligence collective des spécialistes et des citoyens.

Tarification des camps d’été :

Il s’agit de deux camps organisés dans les Pyrénées par l’ALSH : Font Romeu pour les 7/9 ans (coût total : 7 680 €) et Bidarray pour les 9 ans et plus (coût total : 8 757 €).

Tarifs à consulter dans la délibération.

Unanimité.

PLU, mise en révision :

M. le maire rappelle les 8 motifs de la mise en révision du PLU décidée au conseil de juin 2014. Il expose ensuite les modalités de la concertation : articles dans la presse locale et sur le site internet de la mairie, mise à disposition du public des éléments d’études tout au long de la préparation du PLU, tenue d’un registre en mairie, organisation d’une ou plusieurs réunions publiques. M. le maire demande également au conseil de lancer un appel d’offres pour recruter un cabinet d’urbanisme qui sera chargé de conseiller la mairie dans cette tâche et de solliciter une subvention de l’Etat pour couvrir les frais de cette révision.

Pas de discussion. Vote : 15 pour et 4 contre (élus de l’opposition).

Commentaire : au conseil municipal de juin 2014, M. Daniel avait contesté le fait que le PLU révisé devrait intégrer des dispositions de la nouvelle loi ALUR. Fidèles à notre volonté d’information, voici un lien vers un article de mars 2014 qui ne manquera pas de l’intéresser.

Subvention communale :

Il s’agit de modifier le nom de l’attributaire d’une subvention votée au conseil du 22 mai 2014 : l’ACAD pour le marché de Kervoyal.

Unanimité.

Décision modificative budget mouillage :

Il s’agit d’une régularisation comptable.

Unanimité.

Rapport 2013 sur l’élimination des déchets :

Véronique Kedzierski, maire adjoint présente le rapport sur l’élimination des déchets pour l’année 2013. Elle rappelle les deux systèmes de facturation en vigueur en 2013 sur le territoire de la Communauté de communes : la Taxe des Ordures Ménagères sur l’ancienne Communauté de communes de Muzillac et la redevance des Ordures Ménagères pour celle de La Roche Bernard.

Pour le passage à la redevance incitative dans de bonnes conditions, il reste deux problèmes majeurs à résoudre : l’accès aux bornes d’apport volontaire et la collecte des déchets des usagers de passage (camping caristes, pêcheurs à pied lors des grandes marées, visiteurs à la journée, etc.)

Elle souligne qu’ en 2013 le volume des ordures collectées en porte à porte a diminué de près de 14 % par à 2012, ce qui atteste des efforts de tri réalisés par les citoyens. Ainsi le volume des sacs jaunes a augmenté de près de 8 %.

Le total des dépenses de fonctionnement a été pour 2013 de 3 741 791 euros. Celui des recettes de fonctionnement a été de 2 862 188 euros. Véronique Kedzierski encourage à poursuivre les efforts collectifs pour le tri afin de ne pas alourdir les factures à venir.

M. Daniel signale que la société qui a vendu les bornes d’apport volontaire est en liquidation judiciaire. Il regrette les « mauvais investissements, réalisés avec précipitation » et le mode de fonctionnement au sein de la Communauté de communes.

Commentaire : nous ne comprenons pas pourquoi M. Daniel qui contestait les choix des prestataires et des équipements affirme avoir voté la délibération qui donnait pouvoir au président pour réaliser ces investissements. Comme l’a dit René Caron, quand on est contre, on vote contre.

M. Montrelay s’interroge sur la participation d’une « certaine association que je ne nommerai pas à une réunion de concertation » sur la future Redevance Incitative alors que les élus des communes n’y étaient pas présents.

Commentaire : effectivement l’association Damgan Autrement a participé à une réunion le 11 juillet 2014 à Muzillac. Pour quelles raisons : parce que nous sommes favorables au principe de la redevance incitative, mais que sa mise en œuvre à Damgan a posé de nombreux problèmes. De plus nous voulions relayer la réelle émotion suscitée dans la population par la facturation de juin 2014. C’est pourquoi nous avons sollicité une entrevue à la Communauté de Communes et M. Pajolec, son président nous a proposé de participer à des groupes de travail. Nous nous y rendrons avec des propositions et nous en ferons des comptes rendus.

Nous partageons le point de vue des élus de la commune qui souhaitent être mieux associés par la Communauté de Communes à ce dossier sensible.

Rapport 2013 sur le SPANC :

Véronique Kedzierski rappelle la création d’un service public d’assainissement non collectif ( SPANC), rendu obligatoire par la loi sur l’eau en 2006 d’où sa création par Arc Sud Bretagne afin d’assurer le suivi technique et réglementaire.

Il comptabilise 5 383 installations (13 458 usagers) dont seulement 9 installations sur Damgan (23 usagers). Il réalise des contrôles réguliers pour vérifier que les installations ne portent pas atteinte à la salubrité publique, à la sécurité des personnes et préservent la qualité de l’eau. Sur l’ensemble de la Communauté de communes, le taux global de conformité n’est que de 65% au 31 décembre 2013.

Dans la discussion, le cas des terrains privés non raccordés au tout à l’égout et ne possédant pas d’assainissement individuel est abordé. Cette question est d’autant plus importante que la majorité d’entre eux sont situés dans la zone à enjeu sanitaire (voir notre compte rendu du conseil municipal de juin 2014).

Rapport 2013 sur la prix et la qualité de l’eau :

M Lamour, présente le rapport annuel de Eau du Morbihan qui assure la production et la distribution de l’eau potable sur notre commune. En moyenne chaque abonné consomme environ 86 m3 d’eau potable par an.

Les communes du canton de Muzillac devront renouveler le contrat de distribution de l’eau potable avant le 31/12/2019.

M. Lamour précise qu’à l’occasion des travaux d’enfouissement des réseaux (EDF, téléphone, éclairage public) sur le boulevard René Cassin avant la fin 2014, la conduite d’eau potable sera également changée et financée par Eau du Morbihan.

Commentaire : cette dernière information vient contredire ce qu’avait annoncé l’opposition, à savoir l’arrêt des travaux d’enfouissement des réseaux boulevard René Cassin).

Modification des statuts d’Eau du Morbihan :

Il s’agit d’un toilettage des statuts notamment au sujet des intercommunalités.

Unanimité.

Questions diverses :

M. le maire informe le conseil que la commune ne touchera pas en 2014 la subvention DETR (dotation d’équipements des territoires ruraux) pour le pôle Enfance. C’est pourtant une subvention importante versée par l’Etat qui pourrait osciller entre 105 000 et 188 000 € pour Damgan. M. le maire précise qu’un courrier de la Préfecture du 23/9/2013 rappelant la date limite de dépôt du dossier de cette subvention au 31/12/2013 est malheureusement resté sans suite…

M. Daniel commence par mettre en doute cette information, puis devant l’évidence tente de se justifier par « une succession de directeurs des services. » M. Lamour lui répond que la transition entre les deux directeurs des services effectuée le 2 janvier 2014 a été postérieure à cette date butoir.

Commentaire :Nous déplorons que M. Daniel n’ait pas fait le nécessaire quand il était maire pour obtenir cette subvention en 2014. Espérons que les dotations 2015 pour ces subventions ne seront pas revues à la baisse par l’Etat, ce qui serait préjudiciable à la commune et aux enfants.

M. le maire annonce l’ouverture d’une enquête publique sur le Plan de prévention dse risques littoraux du 18 août au 22 septembre en mairie.

Marc Lamour informe le conseil d’une demande justifiée d’une partie du personnel technique au sujet d’une prime dénommée NBI ( nouvelle bonification indiciaire). Alors que ces agents avaient droit à cette prime depuis 2006, ils ne l’ont pas perçu. Et la mairie va devoir la payer à ces agents, avec effet rétroactif. Il demande « comment cette prime a-t-elle pu être ignorée depuis 2006 alors qu’elle est obligatoire ».

M. Daniel répond : « Voyez avec votre directeur des services… Quand vous rencontrez des problèmes, il serait bon de m’appeler, on ferait des recherches. »

P. Lamy rappelle que la NBI est un élément obligatoire de la rémunération. Plusieurs conseillers de la majorité demandent pourquoi cette prime obligatoire n’a jamais été versée.

Commentaire : M. Daniel s’étonne dans un premier temps du caractère obligatoire de cette prime, puis il concède que cette question avait été abordée plusieurs fois lorsqu’il était maire. Il tente encore une fois d’en reporter la responsabilité sur les services municipaux. Pourtant il sait bien qu’ils travaillent sous la responsabilité et l’autorité du maire. Il reste incompréhensible que ce droit à cette prime ait été ignoré aussi longtemps.

Christine Renault annonce qu’une série de manifestations auront lieu du 13 septembre au 10 octobre pour le cinquantenaire du SIAGM.

A une question de Me de Charette, M. le maire confirme que la mairie a annoncé par voie de presse le vol de la recette d’une manifestation organisée par Damgan Evènements pour mettre en garde les Damganais et les estivants sur ce genre d’actes. 

Fin du Conseil.

Télécharger ici trois documents :

PDF - 2.7 Mo
Etude DHI
PDF - 3.9 Mo
Etude UBS
PDF - 29.9 ko
Courrier de Damgan Autrement à l’enquête publique

Articles les plus récents

lundi 18 août 2014

Les 50 ans du SIAGM

Demandez le programme ! Le SIAGM est l’organisme qui prépare et préfigure le futur Parc Naturel Régional qui verra le jour dans quelques mois. De fin août à mi-octobre, profitez des randonnées guidées, expositions, animations découverte et conférences. Ce sont 50 animations qui vous feront redécouvrir les patrimoines ordinaires ou extraordinaires de votre territoire. A Damgan : Samedi 27 septembre : autour de Pénerf Visite de Pénerf avec Jacques Hazo, animateur patrimoine à Arc Sud Bretagne : balade sur le site et découverte historique du port, de son évolution et de ses maisons de pêcheurs (...)
mercredi 13 août 2014
par  L’association Damgan Autrement

Muriel Cléry, conseillère municipale, agressée sur le marché

Nous venons d’apprendre que Muriel Clery, mytilicultrice et conseillère municipale a été agressée mardi 12 août alors qu’elle vendait sa production de moules sur le marché. Devant des clients, un individu s’est cru permis de critiquer dans des termes injurieux la position qu’avait prise Mme Cléry au Conseil municipal du 31 juillet à propos du projet d’implantation d’un parc de bouchots. Pire encore, il l’a menacée de venir tronçonner ses pieux de bouchots, ajoutant : « vous savez on est nombreux au comité. » Notre association tient à dénoncer cet acte inqualifiable qui n’est d’ailleurs pas le premier. (...)
jeudi 31 juillet 2014

Lire à Penerf très active à la fête de la mer

L’association Lire à Penerf se prépare activement pour la fête de la mer qui se déroulera les 9 et 10 août prochain. - La veille, le vendredi 8 août, à 20h30, maison de l’huître elle organise une conférence avec Brigitte Maisonneuve qui évoquera le navigateur Lapérouse (Tarif 3€, gratuit pour les adhérents). Le 1er août 1785 Lapérouse partit à la tête d’une expédition scientifique à bord de la Boussole accompagnée de l’Astrolabe. Les dernières nouvelles données par les explorateurs datent de mars 1788. Et depuis, a-t-on des nouvelles de M. de Lapérouse ? C’est le sujet de la conférence. Le samedi 9 août à 15 (...)
samedi 26 juillet 2014

Les bouchots et la révision du PLU au menu du Conseil municipal

La prochaine réunion du Conseil Municipal se tiendra en mairie le : jeudi 31 juillet 2014 à 20 heures Ordre du jour : Avis sur enquête publique : autorisation d’exploitation de cultures marines au plateau des Mâts, Tarifs des camps d’été 2014 de l’ALSH, Plan Local d’Urbanisme : modalités détaillées de la procédure de révision et avis d’appel public à concurrence, Subventions communales 2014 : modification de l’intitulé d’un bénéficiaire, Décision modificative : budget mouillages groupés : amortissement des lignes de mouillages 2013, Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public 2013 (...)
samedi 19 juillet 2014

Compte rendu non officiel du Conseil municipal du 26 juin 2014

Début du conseil municipal à 20 h, aucun élu absent. Une cinquantaine de personnes sont présentes ce soir-là dans la salle du conseil. Tarifications des camps d’été jeunes : Marie Jo Bonnet, maire adjointe donne les principaux tarifs qui s’appliqueront pour les séjours organisés cet été sur la commune et à l’extérieur : 1/ séjour croisière en Corse avec Mr Brisé du 6 au 15 juillet : Coût total : 2880 € Coût famille :Tranche 1 : 200 € Tranche 2 : 220 € Tranche 3 : 240 € Extérieur : 300 € La junior association Damunit prend en charge l’activité baptême de plongée durant ce séjour, soit 300 €. Le nombre (...)
samedi 5 juillet 2014

« Villa Sainte-Anne. Du plomb dans l’aile »

Le feuilleton de la Villa Ste Anne est loin de se terminer. Le dernier épisode avait pour cadre la Tribunal Administratif de Rennes la semaine dernière qui examinait un recours de M. Lemonnier, riverain de ce site. A lire l’article du Télégramme du 28 juin qui relatait l’audience, le projet initié par l’ancien maire, M. Daniel « a du plomb dans l’aile ». Le rapporteur estime après examen du dossier qu’il convient d’annuler la délibération du conseil municipal du 6 juillet 2012 qui cédait la Villa Ste Anne au promoteur Giboire pour la somme de 1 million d’euros (http://www.damgan.info/deliberation...). (...)
dimanche 29 juin 2014

Damgan Evènements : la saison 2014 est lancée

De nombreuses festivités vous attendent tout l’été ! Pour ne rien manquer, voici le programme de Damgan Evènements pour la première semaine du mois de juillet : MARCHÉ NOCTURNE mercredi 2 juillet de 17h à 23h. Gratuit. A partir de 17 h et durant toute la soirée, un marché prend place dans la rue de la plage à Damgan. Vous trouverez ainsi sur le chemin de vos promenades nocturnes, du choix, de l’originalité parmi peintures, poteries, bijoux et autres créations... CONCERT : BOB & FLANAGHAN jeudi 3 juillet à partir de 21h au kiosque. Gratuit. Descendants directs d’une longue lignée de ménestrels et (...)
jeudi 26 juin 2014

Délibération du conseil municipal du 26 juin 2014

DEPARTEMENT DU MORBIHAN COMMUNE DE DAMGAN EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS L’an deux mille quatorze le vingt six juin à vingt heures, le Conseil Municipal de DAMGAN légalement convoqué, s’est réuni au lieu ordinaire de ses séances sous la présidence de Monsieur Jean – Marie LABESSE, Maire. Nombre de membres : 19 En exercice : 19 Présents : 19Votants : 19 Absents : 0 Date de convocation : 19 juin 2014 Présents : Marc LAMOUR, Véronique KEDZIERSKI, Marie-José BONNET – LE DRESSAY, Pascal LAMY, Michel GRAINZEVELLES, Christine RENAULT TREGOUET, Marie – Thérèse BIRAULT, Dominique REVEYRON, (...)
mercredi 25 juin 2014
par  Pierre-Marie Lebreton

Compte-rendu de l’assemblée générale du 14 juin 2014

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU 14/06/2014 Nicolas Kedzierski propose l’ouverture de l’assemblée générale ordinaire. 1. Rapport d’activité présenté par Pierre Bleiberg C’est d’abord la victoire aux élections municipales. Le nombre d’adhérents qui a augmenté. Les 9 réunions mensuelles La présence des adhérents aux conseils municipaux avec un compte rendu sur le site La présence des adhérents au Conseil Communautaire. La participation au forum des associations, au Téléthon, à la vie associative (réunion des nouveaux Damganais, Damgan Evènements, publication via le site des évènements (...)
mercredi 25 juin 2014

Compte-rendu de l’assemblée générale extraordinaire du 14 juin 2014

COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 14/06/2014 90 adhérents ont participé à l’assemblée générale, soit par leur présence soit par procuration. Nicolas Kedzierski préside et déclare ouverte l’assemblée générale extraordinaire : Il rappelle que depuis deux mois une nouvelle équipe municipale est aux commandes, un nouveau volet va donc s’ouvrir : l’objectif d’offrir à Damgan une alternative à la gouvernance précédente est atteint. Il rappelle l’obligation d’une AG extraordinaire pour voter la rénovation nécessaire des statuts. PRESENTATION DES STATUTS A l’issue de la lecture, à l’issue des (...)

Albums les plus récents